TEXTILE

DOLY Martine, Empaquetage

TAMAT, Musée de la Tapisserie et des Arts Textiles

numéro d'inventaire : FWB39 / 15.163
Galerie

Photos

Localisation

Auditorium

Description

Martine Doly

Le travail de Martine Doly porte sur l’archéologie du linge, sur les lieux qu’il traverse, de la buanderie à la salle de couture. Associés dans un compartimentage en bois brut, les torchons ou serpillères déchirés, tordus, victimes de l’usure et du temps, sont récupérés et associés, pratique alors peu courante en art. Cette œuvre renvoie à la mémoire d’un vécu, du passage du temps, mais aussi au statut de la femme des années 1970.

Matériaux

Dimensions

146 x 153 cm

Histoire

Auteur / Fabricant

Doly Martine

Datation / Époque

1980

Documentation

Bibliographie

     Boursière au centre de recherches de TAMAT en 1983,  le travail de Martine Doly (1952 - ) porte sur l’archéologie du linge, sur les lieux qu’il traverse, de la buanderie à la salle de couture. L’artiste s’intéresse à la mémoire du linge d’usage quotidien et banal, ici le torchon ou serpillière ; elle s’inspire de textes sur le rangement du linge, sur ses usages, sur sa pérennité. Au travers de sa recherche, elle rend également hommage à la femme dans cette activité commune et insignifiante d’un travail répété au quotidien, mené avec application. Les éléments textiles usagés, victimes de l’usure et du temps, sont enserrés dans un compartimentage en bois brut dont l’un recèle des serpillières neuves non encore marquées par la mémoire des gestes et de l’usure. L’artiste travaille les empilements, les compressions, les traces de ces linges ou ce qu’il en reste, autant d’évocations de la mémoire, d’un vécu, du passage du temps.